';
AccueilServicesRéférentiel des examensToxoplasmose - diagnostic direct - PCR
string(4) "6359"

Toxoplasmose - diagnostic direct - PCR

Liste des examens

Code Eurofins Biomnis

TOXBM


Intérêt Clinique

Infection en général bénigne (syndrome mononucléosique) et souvent inapparente. Les toxoplasmes persistent dans l'organisme à l'état enkysté. L'infection toxoplasmique est grave dans deux circonstances particulières : chez le sujet immunodéprimé (infection à VIH) qui présente une réactivation de la maladie (localisation pulmonaire ou nerveuse) et lorsque la primo-infection survient chez la femme enceinte. Le risque de transmission est fonction de l'âge de la grossesse : 1e trimestre : 10-17 % de transmission au f¿tus, 2e trimestre : 25-50 % de transmission au f¿tus, 3e trimestre : 65-80 % de transmission au f¿tus. La gravité des lésions f¿tales varie selon la date de contamination maternelle, allant de malformations graves majeures : mort in utero, hydrocéphalie, calcifications intracrâniennes (1e trimestre) à des formes bénignes, mais avec un risque de choriorétinite ultérieure pour une transmission au cours du troisième trimestre.
La prévalence d'une immunité dans la population est en diminution : elle est de moins de 44 %. La faible incidence de la toxoplasmose congénitale en France (0,29/1000 naissances) résulte de la prévention de la toxoplasmose liée, d'une part à la surveillance sérologique mensuelle des femmes séronégatives et d'autre part, aux recommandations hygiéno-diététiques indispensables.
La sérologie est la base du dépistage et du diagnostic de la toxoplasmose : la législation française impose la détection de 2 isotypes différents (IgG et IgM) par au moins deux techniques.
La recherche moléculaire (PCR) est la méthode de choix à partir du liquide amniotique en cas de suspicion d'infection maternelle, du LBA ou du LCR chez l'immunodéprimé.

Pré-analytique

  • Sécrétions bronchiques, LBA, humeur aqueuse, biopsie ganglionnaire, cérébrale,1 mL sang total EDTA (nouveau-né uniquement), 0.5 mL LCR (minimum) : Réfrigéré

Informations complémentaires

  • Les prélèvements sur écouvillons nécessitent l'utilisation d'un milieu de transport M4RT (REMEL)
  • Proscrire tout fixateur histologique
  • Les biopsies doivent être déposées telles quelles dans un tube sec ou avec du milieu de transport M4RT.
  • Utiliser IMPERATIVEMENT le sachet de transport violet S14
  • Les autres prélèvements biologiques doivent être envoyés tel quel(sans milieu de transport)
  • Joindre la fiche de renseignements spécifique (R52 : PCR-cotation-NABM)

Matériel spécifique disponible

K1 : Kit recherche de virus par PCR ou culture


Technique

PCR temps réel

Délai

3 jours


Site réalisateur
Biomnis Lyon
Spécialité
Infectiologie
Contact(s)
Dr Véronique JACOMO
Dr Xavier NAUDOT
Téléphone(s)
+334 72 80 47 43
+334 72 80 73 01

Mettez à jour votre navigateur pour consulter ce site