';

Actualité

Voir toutes les actualités
Pictogramme horloge Le 15 octobre 2020 Pictogramme etiquette COVID-19

COVID-19 : Durée d’isolement des patients


Le délai d’apparition des symptômes après contage infectieux avec le SARS-CoV-2 est de 2 à 12 jours. La médiane d’apparition des symptômes après le contage est comprise entre 5 et 7 jours, et peu de cas se déclarent au-delà du 10e jour.

Le génome du SARS-CoV-2 est détectable en moyenne 3 jours avant l’apparition des symptômes. L’ARN viral reste présent pendant généralement 7 à 10 jours pour les cas symptomatiques (parfois moins longtemps chez les asymptomatiques), mais des cas de persistance d’ARN ont été décrits jusqu’à plus de 60 jours après le début des symptômes.

Dans la plupart des cas, il est rapporté l’absence d’infectiosité après la première semaine ; de même il est rapporté l’absence d’infectiosité des personnes ayant « séroconverti », sans toutefois pouvoir l’affirmer (1).

Faut-il répéter les PCR ?

La Société Française de Microbiologie (SFM) dans son avis du 25 septembre 2020 (2) précise : « Il convient de limiter au maximum les RT-PCR SARS-CoV-2 itératives chez les individus ne présentant pas de forme grave et de privilégier les stratégies de levée d’isolement selon une approche clinique (…). Les réanalyses doivent être considérées au
cas par cas et uniquement si la situation clinique l’exige (immunodépression profonde, nouveaux symptômes respiratoires et en cas de bilan pré-admission/hospitalisation en structure collective, si jugé nécessaire). »

Durée d’isolement

Pour tous les cas de contamination ou de suspicion de contamination, le conseil scientifique, dans son avis du 3 septembre 2020, recommande une durée d’isolement de 7 jours pleins.

Au-delà, le risque de transmission est très faible, et le risque résiduel peut être parfaitement maîtrisé par le port rigoureux du masque chirurgical, et le suivi scrupuleux des mesures d’hygiène (lavage régulier des mains) et de la distanciation physique, pendant la semaine qui suit la levée de l’isolement.

  • Chez les patients symptomatiques : 7 jours pleins à partir du début des symptômes.
  • Chez les asymptomatiques : 7 jours pleins à partir d’un prélèvement positif.
  • Chez les personnes cas contact : 7 jours pleins après le contact avec un cas confirmé suivi d’un test diagnostique réalisé au 7e jour.

Si des symptômes apparaissent au cours de cette période, le patient est immédiatement testé par RT-PCR sur prélèvement naso-pharyngé. La période d’isolement sera prolongée afin qu’elle dure 7 jours pleins à compter du premier jour des symptômes. La levée de l’isolement devra aussi prendre en compte l’absence de fièvre au 7e jour. Si la personne reste fébrile, l’isolement devra être maintenu pendant 48 h après disparition de la fièvre.

En cas d’absence de signe clinique au 7e jour de son isolement, un dépistage par RT-PCR est réalisé chez la personne sur prélèvement naso-pharyngé. Dans ce contexte, le test permet de détecter les cas pré-symptomatiques susceptibles de débuter les symptômes dans les 3 jours qui suivent. Cela correspond à une surveillance de 10 jours, délai au-delà duquel le risque de voir des cas symptomatiques se déclarer est très faible.

Téléchargez cette information


Bibliographie

  1. Avis du 25 septembre 2020 de la Société Française de Microbiologie (SFM) relatif à l’interprétation de la valeur de Ct (estimation de la charge virale) obtenue en cas de RT-PCR SARS-CoV-2 positive sur les prélèvements cliniques réalisés à des fins diagnostiques ou de dépistage Version 1 _ 25/09/2020
  2. Avis n°9 du Conseil scientifique COVID-19 3 Septembre 2020.

Mettez à jour votre navigateur pour consulter ce site