Endocrinologie – Eurofins Biomnis
Les dosages hormonaux permettent l’exploration diagnostique des pathologies secondaires à un dysfonctionnement endocrinien ainsi que leur suivi thérapeutique.

Par exemple, ils participent à l’exploration de l’infertilité masculine et féminine, des précocités et retards pubertaires, des hypogonadismes, des troubles de la croissance, de l’hyperandrogénie et de l’hirsutisme chez la femme, de l’hypertension artérielle, des dysthyroïdies ou du diabète.

Plus de 60 paramètres sériques, plasmatiques ou salivaires et une dizaine de métabolites urinaires sont mesurés en routine. Ce sont des stéroïdes Delta4 androstènedione, 17OH progestérone, 11 désoxycortisol…), des peptides (ACTH, ADH, peptide C, …) ou des protéines (AMH, inhibine B, somatomédine C…) permettant l’exploration fonctionnelle de toutes les glandes endocrines : thyroïde, gonades, hypophyse, cortico-surrénale, pancréas endocrine, placenta, … ainsi que celle du métabolisme glucidique et de la croissance. Cette exploration comporte également le dosage des auto-anticorps (anticorps anti-récepteurs de la TSH, anticorps anti-insuline, anticorps anti-GAD 65, anticorps anti-IA2) et des protéines vectrices (TBG : Thyroxin Binding Globulin, CBG : Cortisol Binding Globulin).

Eurofins Biomnis utilise pour ces dosages, des techniques qui dépendent des différentes exigences analytiques, nécessitant parfois le recours à la radio-immunologie.
Par ailleurs, la LC/MS-MS est utilisée pour le dosage simultané des catécholamines et de leurs dérivés méthoxylés urinaires et plasmatiques ; elle permet, grâce à ses bonnes performances en termes de sensibilité et de spécificité, le dosage des formes libres des méthoxyamines plasmatiques, plus spécifiques, en particulier pour le diagnostic du phéochromocytome.

Vos experts Biomnis

Jean-Marc VANDERNOTTE

Contact par email

Mettez à jour votre navigateur pour consulter ce site

Mettez à jour votre navigateur pour consulter ce site