';
string(4) "6359"

Toxoplasmose - diagnostic direct - PCR

Liste des examens

Code Eurofins Biomnis

TOXBM


Intérêt Clinique

Infection en général bénigne (syndrome mononucléosique) et souvent inapparente. Les toxoplasmes persistent dans l'organisme à l'état enkysté. L'infection toxoplasmique est grave dans deux circonstances particulières : chez le sujet immunodéprimé (infection à VIH) qui présente une réactivation de la maladie (localisation pulmonaire ou nerveuse) et lorsque la primo-infection survient chez la femme enceinte. Le risque de transmission est fonction de l'âge de la grossesse : 1e trimestre : 10-17 % de transmission au f¿tus, 2e trimestre : 25-50 % de transmission au f¿tus, 3e trimestre : 65-80 % de transmission au f¿tus. La gravité des lésions f¿tales varie selon la date de contamination maternelle, allant de malformations graves majeures : mort in utero, hydrocéphalie, calcifications intracrâniennes (1e trimestre) à des formes bénignes, mais avec un risque de choriorétinite ultérieure pour une transmission au cours du troisième trimestre.
La prévalence d'une immunité dans la population est en diminution : elle est de moins de 44 %. La faible incidence de la toxoplasmose congénitale en France (0,29/1000 naissances) résulte de la prévention de la toxoplasmose liée, d'une part à la surveillance sérologique mensuelle des femmes séronégatives et d'autre part, aux recommandations hygiéno-diététiques indispensables.
La sérologie est la base du dépistage et du diagnostic de la toxoplasmose : la législation française impose la détection de 2 isotypes différents (IgG et IgM) par au moins deux techniques.
La recherche moléculaire (PCR) est la méthode de choix à partir du liquide amniotique en cas de suspicion d'infection maternelle, du LBA ou du LCR chez l'immunodéprimé.

Pré-analytique

  • Sécrétions bronchiques, LBA, humeur aqueuse, biopsie ganglionnaire, cérébrale,1 mL sang total EDTA (nouveau-né uniquement), 0.5 mL LCR (minimum) : Réfrigéré

Informations complémentaires

  • Les prélèvements sur écouvillons nécessitent l'utilisation d'un milieu de transport M4RT (REMEL)
  • Proscrire tout fixateur histologique
  • Les biopsies doivent être déposées telles quelles dans un tube sec ou avec du milieu de transport M4RT.
  • Utiliser IMPERATIVEMENT le sachet de transport violet S14
  • Les autres prélèvements biologiques doivent être envoyés tel quel(sans milieu de transport)
  • Joindre la fiche de renseignements spécifique (R52 : PCR-cotation-NABM)

Matériel spécifique disponible

K1 : Kit recherche de virus par PCR ou culture


Technique

PCR temps réel

Délai

Maximum : 3 jours

Cotation

  • B 150 - réf 4508 / 62.00 EUR non remboursable hors recommandationsVariable
  • Nombre maxi de codes = 2
  • Indication médicale

Site réalisateur
Biomnis Lyon
Spécialité
Infectiologie
Contact(s)
Véronique JACOMO
Xavier NAUDOT
Téléphone(s)
04 72 80 47 43
04 72 80 73 01

Légende

VariableLe prix de l'examen n'est pas connu à l'enregistrement du dossier car dépendant du résultat obtenu.

Mettez à jour votre navigateur pour consulter ce site