SMD – Cytogénétique – Eurofins Biomnis

L’analyse sur moelle osseuse

L’analyse cytogénétique doit être effectuée sur moelle osseuse. Il existe des anomalies dans 40 à 60 % des cas, d’une grande variété, reprises dans le score IPSS-R.

On distingue l’entité SMD avec del(5q) isolée ou associée à une anomalie additionnelle, hors anomalie du 7.

Le score IPSS-R

 Le score IPSS-R (Revised International Prognostic Scoring System) prend en compte le pourcentage de blastes médullaires, les anomalies cytogénétiques et le niveau de(s) cytopénie(s) (Réf. : Système international de notation pronostique révisé (IPSS-R) pour le calculateur d’évaluation des risques des syndromes myélodysplasiques | Fondation MDS (mds-foundation.org) et Revised international prognostic scoring system for myelodysplastic syndromes – PubMed (nih.gov)).

Des calculateurs ont été élaborés pour établir ce score, permettant de catégoriser le risque du patient en « très faible, faible, intermédiaire, élevé, très élevé ». Cette catégorisation permet de guider le clinicien dans le choix de la meilleure option thérapeutique. DIA22


En savoir plus

Mettez à jour votre navigateur pour consulter ce site

Mettez à jour votre navigateur pour consulter ce site