SMD – Immunophénotypage – Eurofins Biomnis

Un immunophénotypage sur moelle osseuse peut également être réalisé pour aider au décompte des blastes quand la cytologie est très difficile, ou à la recherche d’un clone HPN concernant 1 à 2 % des patients (SMD à moelle hypoplasique).

L’immunophénotypage en cytométrie en flux (CMF) permet également l’évaluation de la dysplasie et le calcul de scores, dont les plus utilisés sont le score d’Ogata et le Red-score (pour la maturation érythroïde).

L’immunophénotypage constitue bien une aide au diagnostic des SMD.


En savoir plus

Mettez à jour votre navigateur pour consulter ce site

Mettez à jour votre navigateur pour consulter ce site